la cosmetique naturelle

Publié le par ladylaet

Après une premiere approche sur les produits Qualinat, je me suis penché sur ce que l'on entend par "cosmétique naturelle":

De nombreuses marques communiquent sur les principes actifs ( à l'amande douce, au coquelicot...),mais la qualité d'un produit cosmétique réside avant tout dans celle de ses matiere de base: exipient et base lavante.

Un exipient est une substance qui a pour role d'accelerer la diffusion du principe actif dans notre epiderme.Une crème est généralement composée d'environ 80% d'exipient, c'est donc lui qui fait en grande partie la qualité d'une creme.

Liste des exipients:

Huiles minérales: dérivées directes du pétrole...très bon marché donc avantageuses pour l'industrie cosmétique, ces huiles artificielles ont tendance à empecher la peau de respirer, ex: paraffinum liquidum.

Huiles de silicone: substances entierement synthétiques, dérivées du silicium.La Dimethicone est l'un des matieres premieres les plus utilisées pour les formues de protection de la peau, de soins capillaires et de rouges à levres.On trouve aussi la Cetyl dimeticone copolyol, la Phenyl trimethicone, la Stearyldimethicone...

Les huiles de silicone sont douces et s'étalent bien sur la peau, encore faut il qu'elles soient de bonne qualité.Elles sont de loin préférables aux huiles minérales, mais sont très peu biodégradables et donc nocives pour l'environnement.

Huiles et graisses végétales: produites par des organismes vivants (graines et fruits) sous l'action de la chaleur et de la lumière.Sur la peau une huile végétale naturelle se comporte différement d'une huile de paraffine puisqu'elle agit dans le sens du métabolisme, garde la peau lisse et stimule la formation du film protecteur de l'epiderme. Contrairement aux huiles de paraffine, les huiles et graisses végétales ont d'exellentes propriétés dues aux agents actifs importants qu'elles contiennent. Ce sont les meilleurs exipients, très proches des acides gras constitutifs de la peau, is permettent une meilleure reconnaissance et une meilleure éfficacité.

La différence entre un produit naturel et un produit habituel, vient de la quantité d'ingrédients ainsi que du processus de fabrication.

Les fabricants de cosmétique, en majorité, ont recours à des molécules de synthèse. L'écosysteme cellulaire ne " reconnaissant pas" ces molécules inventees de toutes pièces, des conséquences inattendues peuvent survenir (irritation, réactions d'intolérence, allergies...) Certaines de ces molécules de synthèse peuvent en se dégradant, libérer des composés toxiques( formaldéhydes, dioxanne...) non assimilables, donc avec des risques de réaction indésirées.Certaines peuvent endommager les cellules ou se fixer dans les tissus ( sels d'aluminium des deodorants).Certains procédés d'extraction des principes actifs peuvent également laisser des traces de toxiques qui gachent le produit fini alors meme que l'ingredient de départ était de bonne qualité ( chlorure de benzlkonium, nitrostamines, dioxine par ex).

Dans la fabrication d'un produit " naturel " on n'emploi pas de manipulations chimiques ou technologiques lourde, couteuses en energie, polluante et qui modifient abusivement ou totalement le composant d'origine.Les ingrédients " naturels " ont subi peu de transformations, principalement des transformations mécaniques et chimiques primaires, telles que la distillation, la cuisson ou le filtrage mécanique, la fermentation et l'oxydation - laissent peu de résidus et sont aisément recyclabless et biodégradables. Les résidus de l'industrie petroliere ne peuvent pas entrer dans cette cathégorie!

LES REGLEMENTATIONS :

Une décision de la Commission européenne de 1998 oblige les laboratoires à mentionner sur les emballages tous les ingrédients selon des règles précises de nomenclature, les ingrédients étant classés par ordre décroissant de concentration, mais pour les premiers ingrédients seulement. ( Rien n'empeche ainsi de placer un extrait de fruit à 0,001% bien avant un conservateur à 0,1%)

Les reglementations "Bio": l'appellation bio n'est reglementée que pour les produits alimentaires.On peut encore l'utiliser en cosmétique sans que cela fasse référence à l'agriculture biologique. Il existe seulement des labels certificateurs qui ont établi des cahiers des charges.En fait, il s'agit d'organisme privés et leur label ne garanti en aucun cas au consomateur d'acheter un produit 100% naturel.

Les recommandations BVP: définition des cosmétiques naturelles: Un produit fini ne peut etre qualifié de "naturel" que si il ne contient aucun produit de synthèse à l'exception des conservateurs, parfums et propulseurs.

à suivre...

 

Commenter cet article